Vous souhaitez recevoir la documentation ?

Pour cela, il suffit d'entrer votre adresse mail.

C

Promis, pas de spam ;)

Lors d’une Master Class le 27 février, SUP’Internet recevait le serial entrepreneur Alexandre Delivet pour livrer aux étudiants de précieux conseils et astuces afin d’éviter les pièges que la création d’entreprise quand ils voudront lancer leurs propres concepts.

Alexandre Delivet a l’entrepreneuriat dans le sang. Fortement intéressé par l’informatique au début des années 90, c’est adolescent qu’il commence à développer des sites Internet pour ses proches moyennant finance. De plus en plus sollicité, il se structure et s’associe avec le gérant d’une société de maintenance informatique. Un choix qu’il regrettera par la suite et lui permettra de tirer une première leçon : ne jamais faire confiance aveuglement sans rien signer. Après cette mésaventure, Alexandre intègre l’ISG et brigue la présidence de la Junior Entreprise de l’école de commerce. Cette nouvelle expérience lui permet de se confronter à différents problèmes juridiques et comptables liés à l’entreprenariat en France.

<h3>L'apéro pour démarrer l'entrepreneuriat</h3>

Une fois diplômé, Alexandre décide de suivre le conseil de ses parents qui l’incitent à « trouver un vrai métier dans une boîte normale ». Cette « boîte normale », ce sera le groupe Viva Santé. « Cela n’avait plus rien à voir avec Internet, explique-t-il. J’ai fait de la fusion-acquisition, puis j’étais le bras droit d’un directeur général avant de devenir responsable du contrôle de gestion d’une des filières. » A 27 ans, « tout va bien » alors pour lui : il fait « déjà partie du comité de direction » et a « un bon salaire ». Sauf que le jeune homme sait que ce schéma de vie n’est pas celui auquel il est destiné. Et c’est avec un apéro que l’entreprenariat va revenir dans sa vie.

Il y a quatre ans, après une conférence, Alexandre participe à un Apéro Entrepreneurs, une rencontre informelle montée par Gilles Poupardin et Guilhem Bertholet« des entrepreneurs cools » se détendent autour d’un verre pour partager leurs différentes expériences. Séduit, Alexandre développe le concept avec les deux organisateurs en parallèle à son travail pour Viva. Ce qui n’était qu’un pot de l’amitié devient vite un rendez-vous mensuel incontournable et dépasse le cadre de Paris. Désormais, ces apéros se déroulent le premier jeudi de chaque mois dans plus d’une cinquantaine de villes, en France comme à l’étranger, en suivant toujours la règle établie par les trois amis : « C’est la règle des trois C : pas de costume, pas de commerciaux et pas de consultant. »

<h3>Monter une start-up : le meilleur moyen d'être sexy ?</h3>

Sentant que sa soif d’entreprendre n’est pas assouvie, Alexandre décide donc de quitter son poste deux ans et demi après le premier apéro et choisi de monter une première start-up : tripXP. L’idée est audacieuse mais le succès n’est pas au rendez-vous : « C’était un peu le concept qu’Airbnb mais pour les activités touristiques. J’ai lancé le site en quelques mois mais, malheureusement, il n’a pas trouvé le succès escompté. Le timing était bon, mais ce modèle était difficile car il nécessitait beaucoup d’acquisitions et dégageait peu de bénéfices. »

Motivé comme jamais, Alexandre s’occupe ensuite d’une newsletter gratuite, StartupDigest, qui « référence tous les évènements Web sur Paris », ce qui lui permet d’avoir « un contact privilégié cet écosystème », et lance en 2013 B2B Rocks, « la première conférence des start-ups B2B » pour « rendre sexy » les projets d’entrepreneurs. En parallèle à ces deux activités, Alexandre continue aujourd’hui à réfléchir à de nouveaux concepts à lancer. Sauf que, maintenant, il sait exactement comment tester ses idées à moindre coût pour ne pas reproduire ses erreurs passées. Il a d’ailleurs donné aux étudiants de SUP’Internet 10 conseils à suivre pour pour tester son idée de start-up.

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu