Vous souhaitez peut-être :

Coincée entre 1984 et Blade Runner, l’actu de la semaine oscille entre surveillance du Net et hyperconnectivité.

<h3>Samsung lance la guerre des montres connectées</h3>

À l’occasion du salon hightech IFA de Berlin, le géant coréen a présenté ce qui devrait être la grande tendance de 2014 : la montre connectée.

Baptisée « Samsung Galaxy Gear », cette smartwatch intègre une caméra frontale, un microphone, un gyroscope, un accéléromètre, des connexions Bluetooth, Wifi et NFC. Difficile d’en rajouter. Synchronisée avec un téléphone compatible (seulement le Galaxy Note 3 pour le moment), elle permet d’afficher les notifications d’appels, les SMS, les emails et d’y répondre directement grâce au micro et à la reconnaissance vocale. Elle comprend également des applications pour l’enregistrement de mémos, la pratique d’activités sportives ou les réseaux sociaux.

Annoncée à un prix de 300 €, elle représente tout de même un investissement conséquent pour un objet qui tient plus du gadget que de la véritable révolution. Mais le prix va surement être amené à évoluer avec l’annonce prochaine de l’iWatch d’Apple.

Plus d’infos

<h3>Topsy, la startup qui indexeTwitter.</h3>

Topsy, une startup basée à San Francisco est parvenue à indexer l’ensemble des contenus publiés sur Twitter depuis sa création en 2006. Grâce à un partenariat entre les deux sociétés, il est désormais possible de retrouver des tweets, des photos ou des vidéos contenant un mot clé, un hashtag ou la mention d’un compte.

Le site propose également des services premiums aux entreprises avec des options de recherche et d’analyse affinées. Elles peuvent ainsi créer des graphiques pour connaître l’évolution de la popularité d’un sujet ou d’un artiste sur le long terme.

C’est donc le moment de faire un peu le ménage en supprimant vos twitpics de soirées et autres dédiboobs publiées il y a deux ans et que vous pensiez perdues dans les limbes du réseau.

Plus d’infos

<h3>Bullrun le programme anti-chiffrement de la NSA</h3>

Mais jusqu’où vont réellement les services de renseignement ? Cette semaine encore, le New York Times, le Guardian et ProPublica ont mis à jour un nouveau programme de la NSA dans un article commun. Bullrun a pour but de contourner les systèmes de chiffrement bloquant l’analyse des données. En collaborant avec des sociétés ou en s’introduisant dans leurs serveurs pour récupérer des clés de cryptage, la NSA a ajouté clandestinement des vulnérabilités dans le code de chiffrement pour pouvoir décoder des protocoles SSL, ou s’introduire dans des réseaux VPN. Face à ces accusations de surveillance illégale, la NSA a invoqué la sécurité nationale pour justifier un tel programme.

Plus d’infos

<h3>Bonus Video</h3>

Un fan de super-héros a réalisé un montage des derniers films produits Marvel et DC pour imaginer la bande annonce d’un film Avengers vs Justice League.

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu