Vous souhaitez recevoir la documentation ?

Pour cela, il suffit d'entrer votre adresse mail.

C

Promis, pas de spam ;)

Pendant que les étudiants de première année se concentraient sur leur semaine immersive, l’actu du web donnait l’impression d’être confiée à l’équipe du Gorafi.

<h3>Coucou, tu veux voir mon Klout ?</h3>

Connaissez-vous Klout ? Ce site vous propose de connecter tous vos réseaux sociaux pour savoir si vous en avez une plus grosse que vos voisins. Une quoi ? Une influence digitale bien sûr. Bien entendu, on pourrait rentrer dans un long débat sur la notion d’influence : a-t-on plus d’influence lorsque notre blague est retweetée 50 fois que lorsqu’on écrit un article de fond sur « le numérique pour sortir de la crise » qui n’est partagé que dix fois ?

Ce qui nous intéresse cette semaine, c’est ce que certains sont prêt à faire pour montrer qu’ils « pèsent » sur le Web. Tj Kirgin, CEO de Anchor Communications a atteint le score Klout de 68, (ce qui est bien mais pas top). Il rentre ainsi dans le cercle des 5 % plus gros scores du réseau. Fier de cette réussite, il décide de diffuser un communiquer de presse pour informer « le monde » de cette performance. Malheureusement pour lui, il a récolté d’avantage de quolibets que de félicitations : manque d’humilité pour certains, méconnaissance de la relativité du Klout Score pour d’autres, de nombreux internautes ont cru à un « fake » comme on en voit de plus en plus.

Le Klout est un indicateur, il n’est pas une preuve. Il peut être utile pour une première recherche de personnes à impliquer dans une opération e-RP par exemple mais nécessite d’être complété par des recherches approfondies. Nous finirons donc sur ces mots d’Henry de Montherlant : « Si vous exercez une influence, feignez au moins de l’ignorer. »

Le communiqué de Anchor Communications

<h3>Vladimir Poutine prix Nobel ?</h3>

Certaines informations se répandent comme une traînée de poudre sur la toile. Malheureusement beaucoup de gens ne lisent pas les articles qu’ils partagent, seulement leur titre. Dernier exemple en date, l’article « Vladimir Putin nominated for Nobel Peace Prize » de The Independent.

Ce titre laisse croire que la Fondation Nobel souhaite récompenser le président. Voilà donc les internautes qui tweetent, partagent et commentent à grand renfort de #WTF et autres « Faith in humanity : lost ». Alors que les prix Nobels attribués à Barack Obama en 2009 et à l’Union européenne en 2012 avaient déjà fait débat, la nomination de Vladimir Poutine n’a pas tardé à être commentée par de nombreux indignés.

Oui mais voilà, il ne faut pas s’arrêter à la première impression. Les internautes qui ont poursuivi leur lecture au-delà du titre ont bien vu que l’histoire est légèrement différente. Ce que The Independent décrit comme une nomination officielle est en réalité plus proche d’une action de lobying menée par la Russie. Elle se base sur ce qu’elle considère comme une « gestion exemplaire de la crise syrienne » et est finalement cohérente avec la position officielle de l’Etat.

Bien entendu les positions diplomatiques russes peuvent être sujet à débat mais pensez à lire un article en entier avant de le partager. Si nombre d’Internautes critiquent le traitement de l’information par les médias, certains d’entre eux en sont paradoxalement l’instrument.

<h3>Bonus vidéo</h3>

Les youtubers Rhett & Link reprennent la formule Epic Rap Battle pour un duel absurde : Nerd vs. Geek.

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu