Vous souhaitez recevoir la documentation ?

Pour cela, il suffit d'entrer votre adresse mail.

C

Promis, pas de spam ;)

Il est loin, le douloureux souvenir de l’éclatement de la bulle Internet au début des années 2000. D’après un récent rapport de l’Organisation de Coordination et de Développement Economiques (OCDE), le secteur des TIC, plus particulièrement les professions liées à Internet, résiste mieux à la crise économique de ces quatre dernières années que les autres secteurs. Mieux : en 2011, l’emploi des entreprises Internet a augmenté de 29 % dans l’ensemble des pays membres de l’OCDE. Et si dans la liste des 250 sociétés des TIC les plus importantes de l’OCDE on ne compte que 10 entreprises françaises, l’organisation indique que la France, avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, est le pays européen le plus susceptible d’accueillir de nouvelles entreprises dans ce classement.

« Au niveau français, le seul secteur Internet contribue plus à la croissance du pays que l’énergie, les transports, la finance ou le commerce avec 3,7 % du PIB et 5,5 % d’ici 2015, commente Benoît Lachamp, directeur de SUP’Internet. La seule crise que connaît Internet, c’est celle du manque de spécialistes qualifiés et de la pénurie de diplômés sur le marché. »

Une France de plus en plus connectée

L’enquête sur les pratiques culturelles des Français menée par Olivier Donnat et datée de 2008 confirmait déjà une tendance remontant aux années 1990 : les pratiques numériques, professionnellement comme à la maison, prennent le pas sur les supports traditionnels (papier, radio, télévision). La multiplication des écrans et l’expansion des réseaux haut (voire très haut) débit n’ont fait qu’accélérer cette tendance. Près de 80 % des foyers français disposaient d’une connexion Internet en 2011.

Depuis la bulle Internet des années 2000-2001, les pratiques d’Internet ont largement évolué. L’essor des réseaux sociaux et du web 2.0 dans la deuxième moitié des années 2000 a impliqué l’usager comme acteur et plus seulement spectateur. Ainsi, les contenus disponibles sur Internet (texte, son, vidéo…) croissent sans cesse. De la même manière, les entreprises, toutes tailles confondus, ont eu tôt fait d’exister également en ligne. En 2011, en France, près de 95 % des entreprises employant 10 personnes ou plus disposaient d’une connexion haut débit, utilisée dans un cadre professionnel (échanges avec les clients, commandes, ventes, conférences…)

Des besoins, mais peu d’offre

En conclusion de son rapport, l’OCDE formule plusieurs recommandations prioritaires afin que ce développement de l’économie numérique (et des métiers liés à Internet en particulier) continue de la sorte. Juste derrière l’importance d’accroître le réseau haut débit, on trouve la nécessité de développer les compétences en TIC et Internet. Cela afin de combler le vide créé par l’importante demande liée aux nouveaux besoins et faire place à des profils plus adaptés à ces nouvelles réalités.

« Depuis 20 ans, le numérique représente 25 % des emplois créés en France, précise Benoît Lachamp. D’ici à 2015, l’Etat prévoit 450 000 créations d’emplois. Pourtant, certaines études estiment qu’un poste sur dix seulement est correctement pourvu par un diplômé dans le secteur. SUP’Internet a été créée dans ce contexte : faire face à un manque de formations spécifiques, et former des professionnels directement opérationnels. »

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu