Vous souhaitez peut-être :

Lancée en 2010 à l’initiative de l’association Loisirs Numériques, la Journée Mondiale du Jeu Vidéo dont la date était initialement fixée au 25 novembre évolue cette année en « Journées Mondiales du Jeu Vidéo ». Ainsi, sur trois jours, du 23 au 25 novembre, les jeux vidéo seront à l’honneur lors de nombreuses manifestations en Europe et en Afrique.

En à peine 40 ans d’existence, le jeu vidéo s’est imposé comme un acteur culturel majeur et une industrie pesant plusieurs dizaines de milliards d’euros, concurrençant sur le terrain du loisir des media plus traditionnels, à commencer par le cinéma. Qu’Hollywood ait envisagé de retarder la sortie du film Iron Man de peur d’être concurrencé par le jeu Grand Theft Auto IV en 2008 est révélateur d’une évolution de l’image du jeu vidéo. Et de fait, on parle désormais de blockbusters ou de AAA pour désigner certains jeux.

Cependant, malgré cette percée spectaculaire du medium dans les industries culturelles, le jeu vidéo a toujours mauvaise presse, parfois brandi comme la cause de tous les maux sociaux frappant le jeune public. C’est pourquoi depuis maintenant deux ans se tiennent ces Journées Mondiales du Jeu Vidéo.

Le but de cette initiative est d’afficher son soutien au secteur du jeu vidéo, à la créativité dans ce domaine, et à sa reconnaissance en tant que forme d’expression artistique et culturelle à part entière, loin des clichés de violence et d’isolement véhiculés par certains média. La liste des évènements est disponible sur le site de l’évènement.

Notez que l’association Epitanime inscrit sa nocturne du 24 novembre dans le cadre de ces journées mondiales.


Benoît Lachamp, directeur de SUP’Internet : « Notre école couvre tout ce qui touche de près ou de loin à Internet. Aussi, c’est tout naturellement que nous nous intéressons au jeu vidéo. Que ce soit dans le Bachelor Création et Design Web, ce qui peut paaître le plus évident. Mais aussi dans le Bachelor Développement et Technologie du Web, pour la création d’applications mobiles ou sur les réseaux sociaux. Ou encore le Bachelor Business et Marketing Internet, pour les problématiques de monétisation, car les nouveaux usages du jeu vidéo entraîne de nouveaux modèles économiques. »

« Cette volonté est présente depuis le début de l’école et on notera d’ailleur la présence dans notre Club des Partenaires d’Ubisoft, leader français du secteur et de Kobojo, une des sociétés phares dans le jeu en ligne. Notre attrait pour le jeu vidéo, et surtout celui de nos étudiants, s’exprime pleinement dans notre pédagogie lors des semaines immersives de game design, nous incitant à garder un oeil toujours plus attentif à ce secteur en pleine expansion. »

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu