Vous souhaitez peut-être :

Jonathan Munn est enseignant en webdesign à SUP’Internet et à e-artsup. Il a exercé les métiers de DA et chef de studio dans le milieu de l’édition et la publicité avant de se spécialiser dans le Web depuis le milieu des années ’90. Interview.
En quoi consiste le webdesign ?

 

 
La première question que je pose aux étudiants est la suivante : « Et-ce que le webdesign existe vraiment ? » En effet, très souvent, il s’agit d’un design venu d’ailleurs et « plaqué » sur le Web. Il ne faut pas négliger une culture basée sur plus 500 ans de communication « print » en Occident. Mais il ne faut pas faire abstraction non plus des éléments apportés par le Web : interaction, rapport à l’écran, interfaces homme/machine. Contrairement aux autres formes de design, la cible du webdesign ne se limite pas à l’homme, mais comprend aussi des machines : que ce soit des dispositifs de lecture assistée, ou des navigateurs Web, mais aussi les robots qui indexent et cataloguent le Web ou encore des mashups cherchant à lier des sites et des applications pour proposer de nouvelles utilisations.
 
Le webdesign n’est pas une discipline figée. D’autant que nous allons vers un Web mobile, des applications Web et que le Web va sortir de plus en plus du cadre des navigateurs pour s’exporter à travers des interfaces, des livres, des téléviseurs, des lunettes etc. Il reste donc à mes étudiants à inventer ce langage visuel, ce vocabulaire, ces interfaces, ce design qui trouve ses racines dans la culture « Gutenberg » que j’ai connue, mais qui est à présent revigoré, réinventé et projeté dans l’avenir.
 
Jusqu’où s’étend son utilité pour un étudiant de SUP’Internet ?
 
Sup’Internet forme les étudiants à trois bachelors – Design, Business et Développement – tous orientés Web. Le webdesign est important pour les trois filières. Pourquoi ? Parce que, pour citer le grand designer Paul Rand : « design is everything. » Le design ne se limite pas à l’aspect visuel.
 
En effet, le design, c’est aussi l’ergonomie : comment le visiteur va appréhender et utiliser les éléments du site ? Du bon design intégré dès le début du processus va forcément avoir une influence sur le développement. Le design est un langage : une page gaie et colorée, mais qui utilise un langage excessivement formel présentera une contradiction visuelle aux visiteurs et posera des problèmes de compréhension et d’adoption. Comment accompagner les étapes et les autres process sur le site ? Le design va influencer le travail des développeurs et des responsables business. 
 
Mais le design, c’est également du code : HTML a ceci de particulier que l’on passe par le texte – le code, les balises et la programmation – pour décrire une page ou un site avant que l’appareil – navigateur, mobile, robot, autre dispositif… – ne le rende visible. Le design enfin est de l’invisible : il est important que le design s’efface derrière le contenu pour le supporter tout en le rendant évident. Il faut aussi tenir compte de l’accessibilité. Le Web ne doit pas être un lieu d’exclusion, d’autant que, parmi les visiteurs,  les plus importants – Google, et les autres indexeurs du Web – sont fonctionnellement aveugles
 
Quelle pédagogie mettez-vous en œuvre ?
 
Mes méthodes varient selon l’idée à faire passer, mais toute ma pédagogie est basée sur l’acquisition de plusieurs notions fondamentales : la culture graphique (la technologie, les médias et les logiciels varient, évoluent, mais le bases d’une culture graphique et du design sont toujours nécessaires et sous-tendent toute création), la curiosité (la formation ne finit jamais, il faut avoir faim, être curieux de tout), la gestion ou le management de projet (les étudiants doivent apprendre à se manager eux-mêmes avant de manager les autres, ils doivent savoir expliquer et synthétiser), la remise en question et le questionnement permanents (même si un projet est réussi, il y a toujours des leçons à en tirer. Comment aurait-on pu mieux faire ? Comment agir de façon plus rapide ou plus efficace ? Ai-je vraiment donné le meilleur ?).
 
Qu’est-ce qui fait la force de SUP’Internet ?
 
L’objectif que s’est donné SUP’Internet est simple : en trois ans, former des jeunes aux métiers de l’Internet. Même s’il s’agit de rester pragmatique et proche des besoins des entreprises aujourd’hui, il faut aussi réfléchir en termes de carrière de nos étudiants. Le Web va changer. De même que mon métier a changé au cours des évolutions successives (photocomposition, puis PostScript puis Web), mais il reste fondamentalement le même – mettre sa culture graphique au service des idées et besoins de communication des entreprises, nous devons fournir aux jeunes des bases solides qui vont former la charpente d’une culture graphique et technique, et les armer avec les outils qui leur permettront de s’adapter tout au long de leur carrière. SUP’Internet réussit ce double pari à merveille : dans les programmes et les cours, l’ouverture d’esprit côtoie le professionnalisme à tout moment.
 

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu