Vous souhaitez peut-être :

Du 17 au 21 février, les étudiants des trois bachelors de la promotion 2016 de SUP’Internet étaient rassemblés pour une semaine rush dédiée aux drones. Organisés en équipes mixtes, ils ont dû répondre à un challenge leur demandant de trouver le moyen de commercialiser 500 drones pour une société virtuelle. Chaque année, cette semaine est un moment fort pour les étudiants de première année. Elle met à l’épreuve leurs compétences acquises à l’école et teste leur capacité à répondre à un appel d’offres en suivant un cahier des charges précis.

Les étudiants ont eu cinq jours pour proposer des utilisations innovantes et commercialisables des engins en se positionnant sur un marché, qu’il soit BtoB ou BtoC, tout en tenant compte des spécificités techniques fournies dans le brief. Les équipes devaient, à la fin de la semaine, présenter un site Internet dédié au produit et à sa commercialisation, un plan de communication ainsi qu’un document détaillant le coût de revient pour justifier de la viabilité de leur projet.

Parmi les différents projets présentés, les étudiants ont imaginé utiliser les drones pour aider à la conservation des monuments historiques, pour déminer des zones dangereuses ou encore apporter du matériel de premiers secours et localiser des victimes après une catastrophe naturelle. D’autres proposaient de faire du tourisme depuis son canapé en pilotant un drone équipé d’une caméra via un site web ou ont imaginé des appareils à but promotionnel pouvant distribuer des goodies ou diffuser des vidéos grâce à des projecteurs embarqués lors d’événements.

La semaine fut également l’occasion de mettre à l’épreuve la capacité des étudiants à gérer l’imprévu et les changements dans la demande d’un client. Le mardi soir, les groupes ont ainsi été informés que les tarifs du transporteur doublaient à cause de la manutention. Ils ont donc dû modifier leur business plan en conséquence. Le mercredi, le client souhaitait que son site soit en flatdesign avant de faire machine arrière le lendemain.

Enfin, le vendredi, les étudiants devaient pitcher pour tenter de convaincre de l’originalité et du potentiel commercial de leur projet.

Crédit photos : Louise Chabot

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu