Vous souhaitez recevoir la documentation ?

Pour cela, il suffit d'entrer votre adresse mail.

C

Promis, pas de spam ;)

Moment clé du cursus des 1res années de SUP’Internet, le Projet Transversal est un exercice de groupe composé d’étudiants issus des trois spécialités de l’école : Design, Marketing et Développement. D’une durée de trois mois, il demande aux équipes de relever un défi alliant leurs différentes compétences.

 

<h2> Un projet, trois thématiques possibles </h2>

Le lundi 6 mars 2017, la promotion 2019 découvrait ainsi la mission qui allait lui être confiée : concevoir un site (marchand ou non) et une application comprenant une mécanique profitable à l’éthique, au caritatif ou au développement durable. Bien évidemment, les projets présentés devront aussi être innovants et uniques en leur genre. Une thématique on ne peut plus d’actualité, comme le montrent les récents succès de MiiMosa, un site de crowdfunding dédié à l’agriculture et à l’alimentation, de Lilo, un moteur de recherche finançant gratuitement des projets sociaux et environnementaux grâce à ses utilisateurs, ou encore d’AssoConnect, un outil Web « clé en main » pensé pour la gestion d’associations.

<h3> Une approche créative et professionnelle </h3>

Pour relever ce défi, les étudiants pourront compter à plusieurs reprises sur le suivi de consultants externes pour affiner leur concept. En attendant la date de rendu des projets fixée au 21 mai et la soutenance de 30 minutes devant un jury composé de professionnels le 31 du même mois, les 1res années sont déjà motivés à l’idée de se lancer dans une pareille aventure alliant audace, créativité et savoir-faire.

C’est le cas de Jonathan Simonney, un développeur séduit par le sujet. « J’aime particulièrement cette idée de pouvoir trouver un concept associé au caritatif et au développement durable qui générerait de l’argent sans pour autant en coûter aux utilisateurs, annonce l’étudiant. Après, trois mois, c’est long : il va falloir réussir à gérer le temps entre la recherche de stage, les devoirs pour l’école et le projet transversal. Ce sera autrement plus compliqué que lors de la Semaine Agence qui nous donnait déjà un aperçu des difficultés du travail en équipe. En tout cas, je suis plutôt content du groupe qui m’a été attribué. Il faudra bien se répartir le travail, en misant sur nos points forts respectifs. »

S’orientant sur le design, Emma Laurencin est également intéressée par ce projet ambitieux. « Le fait de pouvoir choisir parmi trois thèmes me plaît, note-t-elle. Certes, cela offre plus d’ouvertures que lors de la Semaine Agence, mais cela implique aussi plus de difficultés : il va falloir trouver le bon concept, ne pas s’éparpiller. En tout cas, je n’ai pas de mal à me projeter : en tant que designer, je pense que ce sera un bon terrain de jeu ! »

<h2 class= »sup_title_second »>Toute l’actu</h2>

Agenda

<a href= »/agenda/ » class= »event-link »> </a>

Compétences & carrière

<p class= »share »>Partagez</p><div class= »flex »><p><img class= »share_button share_twitter » src= »/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png » /></p><p><img class= »share_button share_facebook » src= »/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png » /></p><p><img class= »share_button share_gplus » src= »/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png » /></p><p><img class= »share_button share_linkedin » src= »/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png » /></p></div>

Fermer le menu