Vous souhaitez peut-être :

Cette semaine : une mamie en colère, Hadopi amputé de son bras armé, un message de prévention et un PDG japonais déchaîné.

 

 

  • OLD !

marguerite_joseph.jpg

Big Browser, le blog hébergé par le site du quotidien Le Monde, nous fait part du coup de gueule de Marguerite Joseph, une centenaire américaine. Objet du délit ? L’impossibilité d’entrer son âge canonique de 104 ans dans son profil Facebook, le réseau social ne permettant d’enregistrer qu’un âge à un ou deux chiffres. Malgré ses relances incessantes auprès de Mark Zuckerberg, sa plainte est longtemps restée sans réponse.

Cependant, suite à un reportage sur son cas réalisé par la chaîne Channel 4 WDIV, qui émet dans le Michigan (Etats-Unis) et l’Ontario (Canada), cette arrière-grand-mère a bénéficié du soutien d’une multitude d’internautes (et d’un nombre conséquent de nouvelles demandes d’amis). En conséquence de quoi, ce vendredi 22 février, elle a vu son vœu exaucé et a pu entrer sa date de naissance exacte. En remerciement, elle a invité le co-fondateur et grand manitou de Facebook à fêter son 105e anniversaire.

  • Hadopi : la mission Lescure aménagerait le dispositif

hadopi_logo.png

Libération a annoncé cette semaine que la controversée Hadopi ne serait probablement pas abolie dans l’immédiat. Du fait des pressions effectuées par les éditeurs et producteurs sur le groupe de réflexion mené par Pierre Lescure depuis septembre 2012, le « gendarme de l’Internet » français devrait continuer d’exister. Cependant, une circulaire à l’attention des magistrats devrait être émise, les invitant à ne condamner les internautes pris en flagrant délit de violation des droits d’auteur que s’ils ont tiré un « enrichissement personnel » de l’acquisition et distribution de contenus ne leur appartenant pas.

  • Bonus vidéo : To this day Project

Cette semaine, le bonus vidéo associe créativité et message responsable. Fruit de la collaboration d’une centaine d’artistes, To This Day Project est un court métrage d’animation contre les brimades à l’école. Shane Koyczan, poète canadien lui-même souffre-douleur durant son enfance et son adolescence, est à l’origine de ce projet à valeur informative et éducative.

  • Bonus gif

Mercredi, Sony annonçait en grande pompe le lancement prochain de sa nouvelle console de salon, la Playstation 4. La communauté de joueurs a cependant reçu cette conférence de manière plutôt tiède, la firme japonaise annonçant un catalogue de jeux moyen et surtout ne présentant aucun visuel de la nouvelle machine. Les internautes s’en sont donnés à cœur joie, en mettant Kazuo Hirai, le PDG de Sony, dans des situations complètement délirantes.

kaz_hirai02.gif

<h2 class="sup_title_second">Toute l'actu</h2>

<p class="share">Partagez</p><div class="flex" style="justify-content: center"><br />
<img class="share_button share_twitter" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_twitter.png" /><br />
<img class="share_button share_facebook" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_facebook.png" /><br />
<img class="share_button share_gplus" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_google.png" /><br />
<img class="share_button share_linkedin" src="/wp-content/themes/SupDivi/public/images/share_linkedin.png" /><br />
</div>

Agenda

<a href="/agenda/" class="event-link"> </a>

Contact

Secrétariat

Email : administration@supinternet.fr
Tel. : 01 84 07 42 35

Contact admissions

Email : admissions@supinternet.fr
Tel. : 01 80 51 71 36

Contact Presse

Direction
Email : direction@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 42 70

Contact Entreprise

Email : entreprises@supinternet.fr
Tél : 01 84 07 43 11
Email Stages : stages@supinternet.fr

Postuler en tant qu’enseignant

Email : recrutement@supinternet.fr

Compétences & carrière

Stage

À SUP’Internet nous pensons que pour former des professionnels opérationnels une fois diplômés, il faut qu’ils aient accès au monde du travail et soient guidés durant leur apprentissage. C’est pour cela que SUP’Internet a fait le choix d’allier le stage à la formation de nos étudiants, et ce sur les trois années du cursus.

Fermer le menu