Gramophone revient sur le SUP’Hackathon

Gramophone, c’est l’équipe gagnante de ce premier SUP’Hackathon. Retrouvez le résumé de leur 24h de hackathon ainsi que leurs réactions face à la problématique imposée.

« Préparer un SUP’Hackathon, c’est tout d’abord constituer une équipe avec les bons acteurs. Au-delà de l’aspect « compétences », il était important de se réunir entre personnes pouvant faire preuve d’une bonne synergie ; des personnes ayant la même motivation, les mêmes objectifs, et le même état d’esprit. L’écoute a donc été notre fil rouge tout au long de ce Hackathon.

24h, c’est un délai extrêmement court pour finir un projet. Néanmoins, il était important de ne pas travailler plus, mais de travailler mieux. Ainsi, nous avons chacun essayé d’écouter notre rythme, ne lésinant pas sur les pauses ou les heures de sommeil si celles-ci étaient nécessaires. Même si la deadline était très proche, nous avons choisi de prendre notre temps sur les différentes phases du projet. Il était essentiel pour nous d’avoir un sujet pertinent et qui nous plaise à tous, tout en prenant du recul. L’idée finale n’a donc été décidée qu’aux alentours de 23h, heure à partir de laquelle le pôle Market a pu se concentrer pleinement sur l’étude de marché.

Les premières recherches de notre Webmarket étant venues confirmer la pertinence de notre sujet, nous avons donc commencé à développer Gramophone. L’idée part du constat simple suivant : en période de confinement, il est de plus en plus difficile de garder contact avec les personnes âgées de son entourage. Les seniors constituent une partie de la population qui ne fréquente que très peu les réseaux sociaux, mais qu’il ne faut pour autant pas négliger. Mais comment inciter des personnes peu familières avec la technologie, et sujettes à de nombreux troubles liés à l’âge (arthrose, troubles visuels, troubles auditifs, …), à utiliser un réseau social ? Le projet nous paraissait être un excellent challenge. Outre l’aspect social proche de nos valeurs, nous avions l’opportunité de prendre des risques et d’élargir nos connaissances avec un sujet que nous n’avions encore jamais abordé.  

De ce SUP’Hackathon, nous retenons énormément de choses. Malgré le manque de sommeil de l’équipe (entre 4 et 6h de sommeil en moyenne), il s’agit d’une très belle expérience que nous avons pu partager avec une bonne équipe, sans trop de pression et avec une excellente ambiance de travail. Nous avons énormément appris et le contexte particulier du Hackathon nous a permis de réfléchir autrement. C’était l’occasion d’expérimenter et de se challenger, tout en étant accompagné dans cette démarche. Nous remercions Julia, Gabriel et Baptiste pour leur coaching tout au long du projet, ainsi que SUP’Internet pour nous avoir donné cette belle opportunité. »

Rédaction faite par l’ensemble de l’équipe de Gramophone

Fermer le menu