Interview de Neil, étudiant en Web Development 3 année

Étudiant en 3ème année Web Development à SUP’Internet, Neil Richter est actuellement en stage au sein de la Start-up Golem AI. Chose rare, il a également signé une promesse d’embauche au cours des premières semaines de son stage. Il nous raconte son expérience actuelle et à venir

Qu’est ce qui t’a amené à choisir un cursus dans le Web Development?

Au début c’était pas du tout le chemin que je souhaitais prendre mais force était de constater que j’étais plus doué avec les ordinateurs qu’en médecine. J’ai découvert le milieu du web grâce à quelques sites qui enseignent les bases du Web et quand j’ai vu tout ce qu’il était possible de faire grâce à Internet, j’ai tout de suite compris que ce milieu dans lequel la logique, la capacité d’analyse et l’imagination pour résoudre des problèmes était plus fait pour moi.

Pourquoi avoir choisi d’effectuer ton stage de dernière année dans une Start-up telle que Golem.ai?

J’avais déjà effectué mon stage de deuxième année dans cette entreprise en tant que développeur « Full-stack », c’est à dire un développeur qui n’a pas vraiment de spécialisation et qui sait travailler sur plusieurs technologies en même temps. A la fin des 4 mois de stages prévus initialement on m’a d’abord proposé de le prolonger de deux mois, puis on m’a finalement proposé de faire mon stage de 3e année avec un CDI avec une spécialisation en développement front-end, une compétence rare chez Golem.ai. J’ai accepté d’y retourner car j’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette entreprise, son ambiance, son organisation et les missions proposées.

Quelles sont tes missions durant ce stage?

Je suis désormais développeur front-end chez Golem.ai, et je suis donc spécialisé dans tout l’aspect visuel du Web, les interfaces utilisateur, les web applications… Ce que l’utilisateur voit en fait. J’ai donc été chargé dans un premier temps de reconstruire notre console, l’interface qui nous permet de configurer l’intelligence artificielle de Golem.ai et de la tester. Puis dans un second temps je suis chargé de développer les interfaces des produits que nous vendons et les améliorer en continu.

Qu’est-ce qui te passionne dans tes missions/ton métier?

Nos projets sont tous différents, et à chaque fois que nous réalisons un projet pour un client nous apprenons aussi de leur métier puisque nous avons besoin de comprendre le fonctionnement pour le mener à bien.
Le Web est en perpétuelle évolution. Chaque jour des nouvelles technologies sont créées ou mises à jour et faire de la veille régulièrement fait partie de notre travail. On n’arrête pas d’apprendre. Puis il existe aussi une communauté de développeurs qui écrivent des articles, des guides, font des vidéos et s’entraident en ligne, ce qui fait d’internet notre plus grande ressource en tant que développeur. Enfin, il y a aussi le développement personnel qui est très encourageant. On gagne de l’expérience et du savoir chaque jour et pouvoir suivre sa progression constamment nous aide à aller plus loin et à résoudre des problèmes de plus en plus complexe, ou à gagner en rapidité.

Comment vois-tu ton avenir?

J’ai la chance d’avoir choisi un métier demandé partout dans le monde, majoritairement pratiqué en anglais et dont la communauté est également anglophone, ce qui me permet à tout moment de voyager dans d’autres pays pour y vivre en trouvant facilement du travail. Je ne sais pas encore tout à fait ce que je veux, mais j’ai plusieurs objectifs: monter en compétences techniques et manageuriales pour un jour être à la tête d’une équipe, proposer des outils open-source qui faciliteraient l’accès aux données pour le monde de la natation — un sport que j’ai pratiqué à haut niveau pendant de nombreuses années — , et enfin vivre quelques années aux Pays-Bas voire indéfiniment. De quoi être occupé pendant un bon bout de temps !

Que voudrais-tu dire aux personnes souhaitant s’orienter vers le Web Development?

Le Web Development est vraiment une filière pleine de surprises dans lequel on ne risque pas de s’ennuyer ! Si vous êtes curieux, débordants d’idées, ou que vous aimez relever des défis demandant de la logique ou de l’automatisation de tâches, alors c’est tout ce qu’il vous faut pour réussir et créer le monde de demain ! Si vous avez une passion, il y aura de très fortes chances que vous puissiez même développer un projet en rapport avec votre passion !

As-tu un souvenir durant tes 3 années d’études chez SUP’Internet à nous partager?

Il y en a beaucoup trop, mais si je devais en choisir un ou deux ce serait tout le temps passé avec les autres promotions où nous partagions nos expériences et notre savoir comme un héritage, et les semaines rush dans lequel nous nous surpassions pour réaliser des projets complexes en un temps restreint ! 

Fermer le menu