• Articles
  • Mon stage chez Claudie Pierlot par Pauline, étudiante en 2ème année de Web Design

Mon stage chez Claudie Pierlot par Pauline, étudiante en 2ème année de Web Design

« Il ne faut pas être un artiste et savoir dessiner pour être Web Designer(euse). ». Chez SUP’Internet, partir en stage et découvrir le monde professionnel est une étape importante pour nos étudiants. Actuellement en stage de 2ème année chez la célèbre enseigne « Claudie Pierlot », Pauline Cordelle, étudiante en Web Design de l’école, revient sur son expérience et sa vision du métier de Web Designer(euse)

Tu effectues ton stage en tant que Web Designer, peux-tu nous expliquer ce métier ?

Pauline Cordelle : Un(e) Web Designer(euse) est une personne qui allie la créativité, l’originalité et l’ergonomie dans l’objectif de réaliser une interface web, un visuel, pour un site internet. 

Comment as-tu réussi à décrocher ton stage chez Claudie Pierlot et pourquoi cette enseigne ?

P.C : Pour mon stage de deuxième année je souhaitais m’ouvrir à de nouveaux secteurs dans lesquels je n’avais pas encore travaillé. Avant d’intégrer l’école SUP’Internet, je m’étais intéressée au domaine de la mode et du luxe mais je ne connaissais pas ce milieu. J’ai voulu en apprendre un peu plus dans le cadre de ce stage.

Quelle est la mission que tu as le plus apprécié chez Claudie Pierlot ? 

P.C : Une des missions que j’ai particulièrement appréciées chez Claudie Pierlot a été ma mission principale : l’animation du site web. Je devais créer tous les visuels présents sur leur site e-commerce. J’ai trouvé cela très gratifiant de créer un visuel et de le voir publier quelques jours plus tard sur le site internet. J’avais donc le sentiment que mon travail était vu de tous. 

Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour être Web Designer ?

Être Web Designer(euse) en 2020 c’est large, il y a beaucoup de possibilités. Par exemple, on peut facilement se spécialiser dans certains domaines. Cependant je dirais que l’essence même d’un(e ) Web Designer(euse) est d’être sociable, à l’écoute du client, créatif(ve) avec une touche d’originalité, savoir remettre son travail en question et enfin être ouvert(e) et attentif(ve) aux choses qui nous entourent. 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du Web Design chez SUP ‘Internet ?

P.C : Chez Sup’Internet ma formation me permet de me former sur le Web Design mais pas que. En effet, le cursus Web Design dans cette école permet aussi d’acquérir des compétences en développement et en marketing. Toutes les formations sont transversales. J’aime beaucoup travailler en équipe et mettre à contribution les compétences de chacun que cela soit en designdéveloppement ou marketing.   

J’aime aussi le fait que les personnes qui nous enseignent nos cours sont des intervenants professionnels. En parallèle de l’école ils sont sur le terrain. Je trouve ça plus enrichissant. Ils permettent de nous enseigner notre futur métier en fonction de la réalité du terrain. 

As-tu un projet qui t’a marqué depuis ton arrivée chez SUP ‘Internet ?

P.C : Je dirais la semaine agence de la première année. C’était un projet sur 5 jours très intense. Nous devions répondre à un brief et proposer une solution adaptée. Mon sujet était l’accessibilité à la culture pour les 3-25 ans. 

Nous étions divisés par groupe. Chaque groupe était composé d’étudiants en designdéveloppement et marketing. C’était la première fois que nous travaillions ensemble. Ce projet m’a particulièrement marqué car c’était un projet très prenant, nous n’avions quasiment pas dormi de la semaine ! Au-delà du projet, cette semaine nous a rapproché. Nous avons réellement créé une forte complicité. Nous étions en compétition et pourtant tout le monde s’entraînait.  

As-tu une création qui t’a inspiré ces derniers temps ? Un artiste qui t’inspire ?

P.C : Ce qui m’a marqué lors de cette année a été ma visite au sein de l’Atelier des lumières avec les œuvres de Klimt et l’exposition « Drôles de petites bêtes » d’Antoon Krings. 

L’atelier des lumières m’a permis de découvrir une mise en scène particulière des œuvres de Klimt grâce à la vidéo et aux animations. De plus, l’exposition d’Antoon Krings m’a fait découvrir le processus de création de ses dessins et peintures. 

Quels conseils partagerais-tu aux étudiants qui veulent s’orienter vers le Web Design ?

Je conseillerais à ces étudiants de se faire confiance. Je leur dirai aussi qu’il ne faut pas être un artiste et savoir dessiner pour être Web Designer(euse). Pour ma part avant d’intégrer la formation Web Design de SUP’Internet, j’ai eu cette crainte et finalement ce n’est pas du tout le cas ! Je leur conseillerai aussi de s’ouvrir et d’être à l’écoute de ce qui nous entoure. Une idée de projet, de création, d’identité graphique vient très majoritairement grâce aux objets, aux personnes, aux choses que l’on côtoie. Il est donc important d’y faire attention et de prendre le temps d’y faire attention.

CELA POURRAIT ÉGALEMENT

VOUS INTÉRESSER

Ne manquez pas toutes les actualités au sein du campus IONIS,
concernant l’école, nos étudiants, nos engagements…